Un arbre pour la Wallonie picarde



ensemblearbrewapi

Un projet mobilisateur et citoyen

Initié en 2015 par le Conseil de développement de Wallonie picarde, « Un arbre pour la Wallonie picarde » fédère l’ensemble des acteurs du territoire autour d’un objectif commun et ambitieux : planter un arbre par habitant à l’horizon 2025 ce qui représente, sur une décennie, près de 350.000 arbres plantés. S’inscrire dans cette démarche, c’est participer à la densification des arbres et à la préservation de ce patrimoine et donc poser un acte citoyen au bénéfice des générations futures !

Un projet collaboratif

« Un arbre pour la Wallonie picarde » mobilise trois opérateurs (le Parc naturel des Plaines de l’Escaut , le Parc naturel du Pays des Collines et WAPI 2040 ) aux côtés desquels on retrouve de nombreux partenaires dont la Province de Hainaut qui apporte son soutien financier via le programme de Supracommunaité et Notélé . S’il peut compter sur un Comité de pilotage composé de représentants du Conseil de développement, de WAPI 2040, du PNPE, du PNPC, du CARAH, de l’IPES de Tournai et d’Ath, d’IDETA et du Cabinet du Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le projet repose également sur les communes mais aussi et surtout sur le citoyen qui en est un acteur à part entière. Particulier, agriculteur, entrepreneur, école, … chacun peut, à son niveau et dans sa sphère de compétence, s’inscrire dans la dynamique de manière individuelle ou collective.
unprojetcollaboratif

Un projet ancré dans le territoire et sa dynamique

Le projet colle à merveille aux caractéristiques paysagères de la Wallonie picarde souvent qualifié d’écrin de verdure, de bulle d’oxygène ou encore de poumon vert. Un territoire constitué de 23 communes qui ont choisi de dépasser leurs individualités pour s’inscrire dans une dynamique collective autour d’une vision commune de développement. Une vision concrétisée par le Projet de Territoire et opérationnalisée par le Conseil de développement et la Conférence des Bourgmestres et élus territoriaux de Wallonie picarde.

image carte.png (0.1MB)

Un projet aux multiples dimensions

De par ses vertus écosystémiques, l’arbre constitue une réponse de choix aux défis posés par le réchauffement climatique. En outre, il contribue préserve la qualité des sols, encourage une agriculture raisonnée et participe à la fonctionnalité des trames écologiques ce qui confère au projet une dimension environnementale incontestable. Pour autant, ses impacts en termes de développement économique et de processus identitaire ne peuvent être ignorés. En tant que ressource économique durable, l’arbre contribue à la création d’emplois, à l’amélioration de la rentabilité agricole ou encore au renforcement de l’attrait touristique. Elément constitutif de son identité rurale, l’arbre offre à la Wallonie picarde l’opportunité d’affirmer sa singularité paysagère et son image de territoire vert