Comment m’y prendre ?


Un plan de bataille en 4 étapes :

Planter, ce n’est pas qu’un geste technique. C’est une démarche qui demande un minimum de réflexion et qui se prépare. D’autant que l’acte de planter engage pour des dizaines d’années. Les arbres et arbustes vont évoluer, pour atteindre leur développement maximal, notamment en fonction de la typologie de plantation. Il faut se projeter dans l’avenir pour imaginer le projet dans son développement final et en tenir compte, notamment pour les distances de plantations (Où planter ?)


1. Mobiliser un collectif : pour planter heureux, plantons ensemble !

2. Réfléchir son projet

  • Déterminer la localisation du projet (contexte paysager, autorisation du propriétaire, vérification du plan de secteur, …)
  • Déterminer la vocation de la plantation : aspect paysager, biodiversité, production, agroforesterie, …
  • Réaliser un schéma de principe d’implantation (type de plantation, type d’essences, croquis, …)
  • Déterminer les modalités de fourniture des plants, leur coût, ...
  • Eventuellement, introduire un dossier de financement
  • Prévoir le calendrier de plantations

3. Et maintenant … plantez !

  • (Re)mobiliser autour de vous et préparer le terrain
  • Effectuer la plantation
  • Mettre en place les protections
  • Prendre une photo, un selfie et renseigner votre projet sur la plateforme internet collaborative. Parlez-en autour de vous !

4. Suivre le projet

  • Remplacer l’année suivante les plants qui n’auraient pas repris
  • Observer l’évolution du projet et profiter de sa contribution aux paysages de la Wallonie picarde !