Liste des espèces préconisées


Il y a 48 fiche(s) correspondante(s) à vos filtres .

Aubépine à deux styles (Poiret)

- Arbrisseau épineux de 2-4 mètres
- feuilles d'un vert foncé et luisant, obovales en coin, dentées presque dès la base, à 3-5 lobes peu profonds, connivents, incisés-dentés, à nervures secondaires toutes courbées en dedans
- jeunes rameaux souvent glabres
- fleurs blanches ou rosées, en corymbes, à odeur peu agréable ou même nauséabonde
- calice à dents triangulaires
- 2-3 styles
- fruit petit, du volume d'un gros pois, à saveur fade, renfermant 2, rarement 3 noyaux.
Écologie Haies et bois, dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne.
Répartition Europe, surtout centrale et boréale ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison avril-mai. Fructification août-octobre

Aubépine à un style

- Arbrisseau très épineux de 2-4 mètres
- feuilles d'un vert clair, largement ovales, en coin à la base, dentées au sommet, pennatipartites, à 3-7 lobes profonds, écartés, entiers, dentés ou sublobés, à nervures secondaires inférieures courbées en dehors
- jeunes rameaux souvent pubescents
- fleurs blanches ou rosées, en corymbes, à odeur agréable
- calice à dents lancéolées ou triangulaires
- 1 seul style
- fruit petit, du volume d'un pois, à saveur très fade, renfermant 1 seul noyau.
Écologie Haies et bois, dans toute la France et en Corse.
Répartition Presque toute l'Europe ; Asie occidentale jusqu'à l'Inde ; Afrique septentrionale.
Floraison avril-juin Fructification septembre-octobre

Aulne glutineux

- . Arbre assez élevé, à écorce brunâtre crevassée
- jeunes rameaux glabres
- bourgeons glabres, renflés, obtus
- feuilles glutineuses, pétiolées, suborbiculaires ou obovales en coin, tronquées ou échancrées, irrégulièrement sinuées-dentées, vertes et glabres sur les faces, sauf les aisselles des nervures poilues, à 6-9 paires de nervures secondaires
- 3-6 chatons mâles
- cônes ovoïdes, assez petites, pédoncules
- fruit presque pentagonal, à aile coriace, plus étroite que la graine. Varie, en Corse, à feuilles obtuses régulièrement denticulées (A. elliptica Req.).
Écologie Bois humides, bords des eaux, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Asie tempérée ; Afrique septentrionale.
Floraison février-avril Fructification septembre-octobre

Bouleau verruqueux

- Arbre de moyenne grandeur, à écorce blanche et papyracée, à bourgeons glabres
- jeunes rameaux grêles, flexibles, pendants, glabres, souvent verruqueux et rudes
- feuilles pétiolées, ovales-rhomboïdales ou triangulaires, acuminées, doublement dentées, nervées, glabres
- chatons femelles pédonculés, à la fin pendants, à écailles trilobées, les lobes latéraux plus grands, arrondis et recourbés en dehors
- fruit elliptique, à aile deux fois plus grande que la graine, égalant ou dépassant les styles.
Écologie Bois montagneux, dans une grande partie de la France ; nul dans la région méditerranéenne ; Corse.
Répartition Europe, surtout centrale ; Asie tempérée.
Floraison Avril-mai Fructification juin-août

Bourdaine

- . Arbrisseau de 1 à 4 mètres, dressé, à rameaux alternes, non épineux, les jeunes glabrescents
- feuilles caduques, alternes, ovales ou elliptiques, entières ou un peu sinuées, munies de chaque coté de la nervure médiane de 8-12 nervures saillantes, parallèles, presque droites : stipules égalant la moitié du pétiole
- fleurs hermaphrodites, verdâtres, en faisceaux peu fournis
- calice à 5 lobes lancéolés, aussi longs que le tube
- 5 pétales ovales
- style simple, à stigmate en tête.

Écologie : Haies et bois, dans presque toute la France.

Répartition : Europe, surtout centrale et boréale ; Asie occidentale.

Floraison FL avril-juillet Fructification août

Usages Bois le plus estimé pour la fabrication du charbon destiné aux poudreries.

Charme

- Arbre assez élevé, grisâtre, à jeunes rameaux poilus
- feuilles courtement pétiolées, ovales ou oblongues-acuminées, doublement dentées, poilues sur les nervures en dessous
- fleurs naissant avec les feuilles, les mâles en chatons cylindriques, pendants, sessiles, solitaires
- écailles ovales-aiguës, imbriquées, recouvrant 6-20 étamines barbues
- les femelles en chatons ou grappes lâches pédonculées
- 2 styles filiformes
- ovaire à 2 loges uniovulées. Involucre fructifère grand, foliacé, unilatéral, à 3 lobes inégaux, le moyen plus long, embrassant à demi le fruit
- celui-ci ovoïde-comprimé, muni de côtes, à péricarpe sous-ligneux.
Écologie Bois et taillis, dans une grande partie de la France ; nul dans les Cévennes et la région méditerranéenne.
Répartition Europe, surtout centrale ; Asie occidentale.
Floraison avril-mai Fructification septembre-octobre
Usages Bois très dur, excellent combustible ; sert à faire des berceaux et allées couvertes appelées charmilles.

Charme commun

- Arbre assez élevé, grisâtre, à jeunes rameaux poilus
- feuilles courtement pétiolées, ovales ou oblongues-acuminées, doublement dentées, poilues sur les nervures en dessous
- fleurs naissant avec les feuilles, les mâles en chatons cylindriques, pendants, sessiles, solitaires
- écailles ovales-aiguës, imbriquées, recouvrant 6-20 étamines barbues
- les femelles en chatons ou grappes lâches pédonculées
- 2 styles filiformes
- ovaire à 2 loges uniovulées. Involucre fructifère grand, foliacé, unilatéral, à 3 lobes inégaux, le moyen plus long, embrassant à demi le fruit
- celui-ci ovoïde-comprimé, muni de côtes, à péricarpe sous-ligneux.
Écologie Bois et taillis, dans une grande partie de la France ; nul dans les Cévennes et la région méditerranéenne.
Répartition Europe, surtout centrale ; Asie occidentale.
Floraison avril-mai Fructification septembre-octobre
Usages Bois très dur, excellent combustible ; sert à faire des berceaux et allées couvertes appelées charmilles.

Châtaignier

- Arbre élevé, à écorce fendillée grisâtre
- feuilles grandes, oblongues-lancéolées, glabres et luisantes en dessus, dentées-cuspidées
- fleurs mâles en chatons longs, grêles, interrompus, dressés
- périanthe pubescent, à 5-6 divisions
- 8-15 étamines, à filets allongés. Fleurs femelles réunies par 3 dans un involucre formé de nombreuses bractées : périanthe à 5-8 divisions
- 3-6 styles
- ovaire à 3-6 loges biovulées. Involucre fructifère subsessile, arrondi, coriace, hérissé d'épines vulnérantes fasciculées, s'ouvrant en 4 valves, renfermant 1-3 fruits ovoïdes-comprimés ou tronqués (châtaignes, marrons), à péricarpe coriace velu en dedans.
Écologie Bois des basses montagnes siliceuses, dans presque toute la France et en Corse.
Répartition Europe méridionale ; Asie tempérée ; Afrique et Amérique septentrionales.
Floraison juin-juillet Fructification octobre
Usages Communément cultivé pour ses fruits, dont les usages sont si connus, et pour son bois, très employé en menuiserie et surtout en tonnellerie.

Chêne pédonculé

Type Biologique : Phanérophytes(>32m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : européen
Inflorescence : épi de cymes triflores
Fruit : akène
Couleur de la fleur : jaune
Floraison : de mai à juin
Sexualité : monoïque
Pollinisation : anémogame
Dissémination : endozoochore, dyszoochore

Chêne sessile

Type Biologique : Phanérophytes(>32m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : européen
Inflorescence : épi de cymes triflores
Fruit : akène
Couleur de la fleur : jaune
Sexualité : monoïque
Pollinisation : anémogame
Dissémination : endozoochore, dyszoochore

Cognassier

- Arbrisseau ou arbuste de 2 à 7 mètres, tortueux, sans épines, à jeunes rameaux tomenteux
- feuilles courtement pétiolées, ovales-arrondies, entières, blanchâtres-tomenteuses en dessous
- fleurs d'un blanc rosé, grandes, solitaires, subsessiles, terminales
- calice à lobes foliacés, ovales-lancéolés, dentés-glanduleux, ainsi que les stipules marcescentes
- 5 pétales suborbiculaires, tordus dans le bouton
- 5 styles, soudés à la base
- ovaire infère et adhérent
- fruit gros, en poire, étroitement ombiliqué au sommet, cotonneux, jaune et très odorant à la maturité, à saveur très âpre, à 5 loges contenant chacune 10-15 graines entourées de mucilage.
Écologie Haies et bords des cours d'eau, surtout dans le Midi, où il n'est que naturalisé, ainsi que probablement dans l'Europe méridionale.
Répartition Indigène dans l'Asie Mineure, le Caucase et la région Caspienne.
Floraison mai Fructification septembre
Usages Cultivé partout pour ses fruits, coings, dont les usages domestiques sont bien connus.

Cornouiller sanguin

- . Arbrisseau de 1-3 mètres, à jeunes rameaux rougeâtres
- feuilles ovales-elliptiques, brièvement acuminées, courtement pétiolées, molles, un peu pâles et pubérulentes en dessous
- fleurs blanches, en corymbes rameux, assez longuement pédoncules, terminaux, non involucrés, paraissant après les feuilles
- pétales oblongs-lancéolés, pubescents en dehors, très étalés
- drupe petite (5 mm de diam.), globuleuse, couronnée par le limbe du calice, amère et noire à la maturité.
Écologie Bois et haies, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Sibérie, Altaï, Himalaya, Japon.
Floraison mai-juin Fructification septembre-octobre
Usages Le bois, dur et souple, sert aux ouvrages de vannerie. Les fruits fournissent une huile bonne pour l'éclairage.

Eglantier

- Arbrisseau de 1 à 3 mètres, généralement verdâtre et à rameaux robustes, dressés
- aiguillons forts, crochus ou arqués, dilatés à la base
- feuilles à 5-7 folioles plus ou moins grandes, ovales ou elliptiques, glabres, à dents simples, doubles ou composées-glanduleuses
- stipules et bractées dilatées, allongées
- fleurs roses ou blanches, plus ou moins grandes, solitaires ou en corymbes
- pédicelles lisses, plus rarement hispides-glanduleux à glandes inodores
- sépales appendiculés, réfléchis après la floraison et promptement caducs
- stigmates en tête velue ou glabre
- fruit gros, presque toujours lisse. Varie à feuilles plus ou moins pubescentes (Rosa dumetorum Thuill.).
Écologie Région de la plaine et des basses montagnes, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe, Asie occidentale, Afrique septentrionale.
Floraison Mai-juillet.

Erable champêtre

C'est incontestablement l'arbre roi de toutes les haies en région calcaire surtout depuis la quasi disparition des ormes champêtres. C'est un petit arbre, souvent buissonnant qui atteint rarement 10 mètres (1, 2).
Les feuilles sont de taille moyenne ou petite (rarement plus de 10 cm). Elles sont découpées en 3 ou 5 lobes à dents peu aiguës (3).
Sur les rameaux de 4 ou 5 ans, l'écorce forme parfois des crêtes de liège, alignées longitudinalement (4) du même type que celles qui existent aussi sur les rameaux d'orme champêtre (confusion possible l'hiver lorsque les feuilles sont absentes).
L'érable champêtre est le dernier érable à fleurir, fin mai. Les fleurs apparaissent après les feuilles : elles sont réunies en grappes peu denses, dressées à l'extrémité des rameaux de l’année (5, 6).
Les fruits sont des disamares plates à ailes alignées formant un angle plat (7).
L'écorce des arbres âgés est craquelée longitudinalement (8).
Le bois est le plus lourd et le plus dur des bois d’érables. A cause de ses faibles dimensions, il ne connaît guère d'autre utilisation que celle de bois de feu : c'est l'un des meilleurs.

Description de Maurice Reille
(issue de l'ouvrage "IMAGES DE QUELQUES ARBRES ET ARBUSTES COMMUNS EN LOZÈRE et ailleurs, Connaissance et reconnaissances")

Erable champêtre

- . Arbre assez élevé, à écorce crevassée-subéreuse
- feuilles assez petites, un peu fermes, vertes sur les deux faces, pubescentes surtout en dessous, en coeur à la base, à 8 lobes sinués-lobés, obtus ou subaigus, séparés par des sinus profonds, à angles aigus un peu émoussés au sommet
- fleurs d'un vert jaunâtre, paraissant avec les feuilles, en corymbes rameux, dressés, subsessiles
- pédicelles, sépales et pétales velus
- filets des étamines glabres
- samares pubescentes ou glabres, à coques peu renflées, lisses, à ailes étalées horizontalement, non rétrécies à la base.
Écologie Haies, bois, côteaux, dans toute la France.
Répartition Presque toute l'Europe ; Asie occidentale ; Algérie.
Floraison mai Fructification septembre

Erable plane

- . Arbre élevé, à écorce lisse
- feuilles grandes, minces, glabres, vertes et luisantes en dessous, un peu en coeur à la base, à 5-7 lobes sinués-dentés, acuminés et très aigus, séparés par des sinus arrondis très ouverts
- fleurs d'un jaune verdâtre, paraissant avec les premières feuilles, en corymbes dressés, rameux, presque sessiles
- pédicelles, sépales, pétales, filets des étamines glabres
- samares glabres, à coques fortement comprimées, planes, lisses, à ailes étalées presque horizontalement, non rétrécies à la base.
Écologie Bois des montagnes, ça et là, dans presque toute la France. Souvent planté.
Répartition Presque toute l'Europe ; Caucase. ? Fl. avril-mai, ; fr. septembre.

Erable sycomore

- . Arbre élevé, à écorce lisse
- feuilles grandes, vertes et glabres en dessus, mates et pubescentes-blanchâtre en dessous, un peu en coeur à la base, à 5 lobes ovales à peine acuminés, fortement et inégalement dentés, séparés profondément par des sinus très aigus
- fleurs verdâtres, paraissant après les premières feuilles, en grappes fournies, allongées, pendantes
- pédicelles, sépales, pétales, filets des étamines et ovaires velus
- samares glabres, à coques convexes, bossues-anguleuses, nervées, à ailes dressées-étalées, rétrécies à la base.
Écologie Bois des montagnes, dans presque toute la France et en Corse. Très souvent planté.
Répartition Europe, surtout centrale ; Caucase et Arménie.
Floraison mai Fructification septembre

Frêne commun

- . Arbre élevé, à gros bourgeons d'un noir velouté
- feuilles à 7-13 folioles ovales-lancéolées, dentées en scie, acuminées. glabres et vertes en dessus, plus pâles et pubescentes près de la côte en dessous
- fleurs brunâtres, paraissant avant les feuilles, en panicules latérales opposées et courtes
- calice et corolle nuls
- anthères presque sessiles, d'un pourpre noirâtre
- samares pendantes, oblongues, renflées inférieurement, ailées au sommet. Espèce polymorphe. Varie à bourgeons bruns, folioles plus petites, lancéolées, longuement acuminées, à dents écartées, samares plus étroites, arbre moins élevé (F. angustifolia Vahl.
- F. oxyphylla Bieb.).
Écologie Bois, haies, ravins, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison avril-mai Fructification septembre
Usages Le bois de Frêne, dur et tenace, est très estime ; les feuilles, qui attirent les cantharides au printemps, fournissent on automne un excellent fourrage pour les bestiaux.

Fusain d'Europe

- rameaux tétragones, verts
- feuilles moyennes, de 4-0 cm de long, elliptiques ou ovales-lancéolées
- fleurs d'un blanc verdâtre, 2-5 en petites cymes corymbiformes, à pédoncules peu allongés, ascendants même à la maturité
- calice à 4 lobes
- 4 pétales, oblongs, obtus, 1-2 fois plus longs que le calice
- 4 étamines, égalant les sépales
- style assez long, à stigmate obtus
- capsule inclinée, moyenne, ovale-déprimée, à 4 (rarement 5) lobes arrondis sur le dos.
Écologie Haies et bois, dans presque toute la France et en Corse.
Répartition Europe, jusqu'à la Suède ; Asie occidentale.
Floraison avril-mai Fructification septembre-octobre,
Usages Le bois, carbonisé en vase clos, donne le fusain à dessiner ; les fruits, âcres, purgatifs, émétiques, servent à détruire la vermine.

Houx

- . Arbuste ou petit arbre de 2 à 10 mètres, glabre, vert
- feuilles alternes, courtement pétiolées, persistantes, très coriaces, luisantes, ovales ou elliptiques, aiguës, ondulées et dentées-épineuses, entières à 1 seule épine terminale sur les vieux pieds
- pas de stipules
- fleurs régulières, blanches ou un peu rosées, petites, en fascicules axillaires, brièvement pédonculées
- calice persistant, à 4-5 lobes petits
- corolle en roue, à 4-5 pétales soudés à la base entre eux et avec les filets des étamines
- 4-5 étamines, alternes avec les pétales
- style très court, 4-5 stigmates presque sessiles
- fruit drupacé, charnu, globuleux, plus gros qu'un pois, rouge, luisant, persistant, à 4-5 noyaux triangulaires.
Écologie Haies et bois, dans presque toute la France et en Corse ; rare dans la région méditerranéenne.
Répartition Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison mai-juin Fructification septembre-octobre
Usages Le bois est très estimé des ébénistes ; la seconde écorce sert à préparer la glue des oiseleurs. Les racines sont émollientes et résolutives, et les fruits violemment purgatifs.

Hêtre commun

- Arbre élevé, à écorce lisse et blanchâtre
- feuilles ovales, entières ou un peu sinuées-dentées, pubescentes-soyeuses aux bords et sur les nervures
- fleurs mâles en chatons globuleux, longuement pédoncules, pendants
- périanthe très velu, en cloche, à 5-6 lobes
- 8-12 étamines, à filets allongés. Fleurs femelles renfermées 2-3 dans un involucre à 4 divisions
- périanthe velu, lacinié
- 3 styles filiformes
- ovaire à 3 loges biovulées. Involucre fructifère pédoncule, ovale, ligneux, velu, hérissé d'épines molles, s'ouvrant en 4 valves, renfermant 2-3 fruits (faînes) trigones, d'un brun luisant, à péricarpe coriace, velu en dedans.
Écologie Bois humides, dans toute la France, excepté la plaine méditerranéenne ; Corse.
Répartition Europe tempérée ; Asie Mineure, Caucase, Perse.
Floraison avril-mai Fructification Août-septembre
Usages Le bois, très employé dans le charronnage, sert surtout de combustible. La faîne est recherchée par les animaux : elle contient une huile grasse comestible et très propre à l'éclairage.

Hêtre commun

- Arbre élevé, à écorce lisse et blanchâtre
- feuilles ovales, entières ou un peu sinuées-dentées, pubescentes-soyeuses aux bords et sur les nervures
- fleurs mâles en chatons globuleux, longuement pédoncules, pendants
- périanthe très velu, en cloche, à 5-6 lobes
- 8-12 étamines, à filets allongés. Fleurs femelles renfermées 2-3 dans un involucre à 4 divisions
- périanthe velu, lacinié
- 3 styles filiformes
- ovaire à 3 loges biovulées. Involucre fructifère pédoncule, ovale, ligneux, velu, hérissé d'épines molles, s'ouvrant en 4 valves, renfermant 2-3 fruits (faînes) trigones, d'un brun luisant, à péricarpe coriace, velu en dedans.
Écologie Bois humides, dans toute la France, excepté la plaine méditerranéenne ; Corse.
Répartition Europe tempérée ; Asie Mineure, Caucase, Perse.
Floraison avril-mai Fructification Août-septembre
Usages Le bois, très employé dans le charronnage, sert surtout de combustible. La faîne est recherchée par les animaux : elle contient une huile grasse comestible et très propre à l'éclairage.

Merisier

Type Biologique : Phanérophytes(>32m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : eurasiatique méridional
Fruit : drupe
Couleur de la fleur : blanc
Sexualité : hermaphrodite
Pollinisation : entomogame
Dissémination : endozoochore

Myrobolan

Type Biologique : Mésophanérophytes (16m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : introduit (Asie occ.)
Fruit : drupe
Couleur de la fleur : blanc
Sexualité : hermaphrodite
Pollinisation : entomogame
Dissémination : endozoochore

Nerprun purgatif

- . Arbrisseau de 2-4 mètres, à rameaux opposés, épineux, d'un brun noirâtre, les jeunes pubescents
- feuilles caduques, fasciculées sur les anciens rameaux, subopposées sur les jeunes, larges de 2-3 cm, ovales ou elliptiques, denticulées, munies de chaque côté de la nervure médiane de 3-4 nervures convergentes, saillantes
- pétiole égalant la moitié du limbe et 2-3 fois plus long que les stipules
- fleurs dioïques, jaunâtres, en faisceaux bien fournis
- calice à 4 lobes lancéolés, égalant le tube
- 4 pétales : graines à sillon dorsal fermé. Varie à rameaux inermes, feuilles plus grandes cl entièrement glabres (R. hydriensis Hacq.
- R. silvaticus Serres).
Écologie Haies et bois, dans presque toute la France ; rare dans le Midi.
Répartition Europe ; Asie occidentale, jusque dans l'Afghanistan ; Algérie.
Floraison mai-juin Fructification août-septembre

Noisetier

- Arbrisseau de 2-5 mètres, grisâtre, à rameaux flexibles pubescents
- feuilles courtement pétiolées, suborbiculaires-acuminées, doublement dentées, poilues
- fleurs naissant longtemps avant les feuilles, les mâles en chatons jaunâtres, cylindriques, pendants, sessiles, fascicules par 2-5
- écailles obovales, trilobées, recouvrant 6-8 étamines barbues
- les femelles 1-5 peu apparentes dans un bourgeon écailleux
- 2 longs styles rouges
- ovaire à 2 loges uniovulées. Involucre fructifère en cloche. foliacé, charnu à la base, incisé-denté et ouvert au sommet, recouvrant en grande partie le fruit
- celui-ci (noisette) ovoïde ou subglobuleux, apiculé, à péricarpe ligneux.
Écologie Bois et ravins, dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne.
Répartition Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison Fl janvier-mars Fructification septembre
Usages On cultive le C. grandis Dryand., simple race remarquable par ses gros fruits qu'on livre au commerce.

Noyer commun

- Arbre élevé, à écorce lisse et blanchâtre
- feuilles caduques, alternes, pétiolées, imparipennées, à 5-9 folioles ovales-aiguës, entières, glabres, aromatiques, sans stipules
- fleurs verdâtres, monoïques, les mâles en chatons allongés, cylindriques, pendants, les femelles 1-4 dans un petit bourgeon à 4 écailles caduques
- périanthe accompagné d'une écaille bractéale et divisé en 5-6 lobes inégaux
- 14-36 étamines, à filets courts et anthères s'ouvrant en dehors
- 2 larges stigmates courbés en dehors
- ovaire adhérent
- fruit drupacé, arrondi, vert, formé d'un brou charnu se déchirant irrégulièrement et d'une noix à 2 valves ligneuses ridées renfermant une amande à 4 lobes sinués-lobulés.
Écologie Cultivé pour ses fruits et son bois, très estimé en ébénisterie.
Répartition Originaire de l'Europe orientale et de l'Asie tempérée.
Floraison avril-mai ; Fructification septembre-octobre

Néflier

- Arbuste tortueux, à rameaux épineux
- feuilles oblongues, entières, courtement pétiolées, mollement pubescentes en dessous
- stipules libres, caduques
- fleurs blanches, grandes, solitaires, subsessiles, terminales
- calice à 5 lobes foliacés, lancéolés, entiers, persistants, plus longs que la corolle
- 5 pétales, suborbiculaires
- 5 styles, libres, glabres
- ovaire adhérent et infère
- fruit charnu, assez gros, arrondi en toupie, tronqué et largement ombiliqué au sommet, couronné par les lobes du calice dressés, pubescent, brun, renfermant 5 noyaux osseux monospermes.
Écologie Haies et bois, çà et là clans presque toute la France, où il n'est peut-être que naturalisé, ainsi que dans l'Europe centrale et méridionale.
Répartition Indigène dans la Grèce, la Thrace, la région du Caucase et la Perse.
Floraison mai Fructification octobre-novembre
Usages Cultivé pour ses fruits doux et comestibles quand ils sont blets ; feuilles astringentes ; bois dur, flexible, très propre à faire des manches de fouet.

Orme champêtre

Type Biologique : Phanérophytes(>32m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : européen
Inflorescence : glomérules
Fruit : samare
Couleur de la fleur : rose
Sexualité : polygame
Pollinisation : anémogame
Dissémination : anémochore

Peuplier blanc

- . Arbre élevé, à écorce lisse se crevassant assez tard en losanges, à rameaux étalés
- bourgeons secs, tomenteux
- jeunes pousses blanches-cotonneuses, à feuilles palmatilobées
- feuilles adultes ovales ou suborbiculaires, anguleuses ou sinuées-dentées, vertes en dessus, très blanches-tomenteuses en dessous
- pétiole arrondi
- chatons à écailles oblongues ou lancéolées, crénelées-dentées, velues-ciliées
- 8 étamines
- 4 stigmates en croix, jaunes
- capsule ovoïde.
Écologie Rivières et lieux humides, dans presque toute la France ; Corse.
Répartition Europe centrale et méridionale ; Asie occidentale et centrale ; Afrique septentrionale
Floraison Mars-avril. .
Usages Souvent planté.

Peuplier grisard

Type Biologique : Phanérophytes(>32m) (caducifoliées)
Formation végétale : magnophanérophytaie
Chorologie : européen
Inflorescence : épi simple
Fruit : capsule
Couleur de la fleur : vert
Floraison : de avril à mai
Sexualité : dioïque
Pollinisation : anémogame
Dissémination : anémochore

Peuplier tremble

- . Arbre de moyenne taille, à écorce lisse se crevassant assez tard en losanges, à rameaux étalés
- bourgeons un peu visqueux, à écailles ciliées
- jeunes pousses tomenteuses, à feuilles ovales-aiguës
- feuilles adultes très mobiles, suborbiculaires, irrégulièrement sinuées-dentées, vertes et glabres sur les 2 faces, rarement soyeuses-grisâtres en dessous
- pétiole comprimé par le coté
- chatons à écailles obovales, incisées-digitées, barbues
- 8 étamines
- 4 stigmates en croix, purpurins capsule ovoïde.
Écologie Bois humides, dans presque toute la France ; Corse.
Répartition Europe ; Asie tempérée ; Afrique septentrionale.
Floraison Mars-avril. .
Usages S'hybride avec le suivant pour produire P. canescens Smith, qui est assez souvent planté.

Poirier cultivé

- . Arbre de taille moyenne, épineux, à jeunes pousses et bourgeons glabres
- feuilles ovales ou arrondies à la base, à limbe égal au pétiole ou un peu plus long, d'abord velues-aranéeuses, à la fin glabres et luisantes
- fleurs grandes (25-30 mm de diam.), à pédoncules glabres ou un peu velus
- calice à lobes marcescents
- pétales glabres à l'onglet
- fruit assez gros (3-4 cm de diam.), bien charnu. Varie à fruits subglobuleux, arrondi à la base (P. achras Gaertn.)
- ou obovale, atténué sur le pédoncule (P. pyraster Bor.).
Écologie Haies et bois des plaines et des basses montagnes, dans toute la France ; plus rare dans la région méditerranéenne. = Europe jusqu'à la Suède ; Asie occidentale. = Fl. avril-mai, fr. septembre.

Pommier commun

Synonymes PIRUS ACERBA G. G.
- . Arbre peu élevé, à racines pivotantes et peu rameuses
- rameaux étalés, épineux
- bourgeons velus, mais non blanchâtres-tomenteux
- feuilles ovales-acuminées, dentées crénelées, à limbe au moins 2 fois plus long que le pétiole, d'abord un peu velues, puis très glabres à l'état adulte
- fleurs blanches lavées de rose, assez grandes, à pédoncules et tube du calice glabres ou pubescents
- fruit assez gros (20-25 mm de diamêtre), à saveur très acerbe.
Écologie Haies et bois, çà et là dans presque toute la France ; rare dans la région méditerranéenne.
Répartition Toute l'Europe tempérée.
Floraison mai Fructification septembre-octobre
Usages Ce Pommier, comme le précédent, sert de sujet pour la greffe.

Prunellier

- . Buisson de 50 cm à 2 mètres, à rameaux très épineux, divariqués, d'un brun noir, les jeunes pubescents
- feuilles petites, obovales, oblongues ou lancéolées, finement dentées, d'abord pubescentes, puis glabres
- stipules pubescentes
- fleurs blanches, petites, la plupart solitaires, à pédoncules ordinairement glabres
- calice glabre en dedans
- drupe petite (6-12 mm de diam.), globuleuse, dressée, d'un bleu noirâtre, très acerbe
- noyau subglobuleux, peu déprimé, presque lisse. Polymorphe.
Écologie Haies, bois, côteaux, dans toute la France et en Corse.
Répartition Presque toute l'Europe ; Asie occidentale ; Afrique septentrionale.
Floraison avril Fructification septembre-décembre
Usages Le Prunellier est souvent planté pour faire des haies. Ses fruits ou prunelles entrent dans la préparation d'une liqueur alcoolique.

Saule blanc

- Arbre de 6-25 mètres, à rameaux dressés, flexibles, pubescents ainsi que les feuilles dans leur jeunesse
- feuilles adultes courtement pétiolées, lancéolées, acuminées, denticulées, à pointe droite ou peu déjetée, soyeuses-blanchâtres sur les deux faces ou au moins en dessous
- chatons contemporains, cylindriques, pédoncules et feuilles, les mâles grêles, étalés-arqués, les femelles assez denses
- écailles ciliées, jaunâtres, caduques
- 2 étamines libres, à anthères jaunes
- style court
- capsule glabre, subsessile, à pédicelle égalant à peine la glande. Varie à rameaux d'un jaune vif (S. vitellina L. Osier jaune).
Écologie Lieux humides, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Asie tempérée ; Afrique septentrionale ; introduit en Amérique.
Floraison Avril-mai

Saule des vanniers

Ce petit arbre, qui peut atteindre 7 m est présent dans les lieux humides (15).
Il est souvent planté et traité en têtard dont les rameaux, droits, longs et souples,
sont coupés chaque année pour servir à la vannerie. Les feuilles sont alternes,
longues de 12 à 18 cm et effilées (16). Le limbe est à bords sinueux, sans
dents, parfois enroulé. Sa face inférieure est couverte de poils argentés. Les
bourgeons, aplatis et pointus sont appliqués au rameau (17, 18).

Saule fragile

- Arbre de 5-15 mètres, à rameaux étalés-dressés, fragiles à leurs bifurcations, bientôt glabres
- feuilles d'abord soyeuses, puis glabres, courtement pétiolées, lancéolées, acuminées, denticulées, à pointe déjetée de côté, luisantes en dessus, glauques-blanchâtres ou pâles en dessous
- chatons contemporains, cylindriques, pédoncules et feuilles, les mâles assez denses, les femelles grêles et lâches, à écailles ciliées, jaunâtres, caduques
- 2 étamines libres, à anthères jaunes
- style court
- capsule glabre, à pédicelle 2-3 fois plus long que les 2 glandes.
Écologie Bords des eaux, dans presque toute la France ; Corse.
Répartition Europe ; Asie centrale et boréale ; introduit en Amérique.
Floraison Avril-mai.

Saule fragile hybride

- Arbre de 6-25 mètres, à rameaux dressés, flexibles, pubescents ainsi que les feuilles dans leur jeunesse
- feuilles adultes courtement pétiolées, lancéolées, acuminées, denticulées, à pointe droite ou peu déjetée, soyeuses-blanchâtres sur les deux faces ou au moins en dessous
- chatons contemporains, cylindriques, pédoncules et feuilles, les mâles grêles, étalés-arqués, les femelles assez denses
- écailles ciliées, jaunâtres, caduques
- 2 étamines libres, à anthères jaunes
- style court
- capsule glabre, subsessile, à pédicelle égalant à peine la glande. Varie à rameaux d'un jaune vif (S. vitellina L. Osier jaune).
Écologie Lieux humides, dans toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Asie tempérée ; Afrique septentrionale ; introduit en Amérique.
Floraison Avril-mai.

Saule marsault

- . Arbrisseau ou arbuste de 3-10 mètres, à rameaux étalés dressés, arrondis, les jeunes et les bourgeons bientôt glabres
- bois nu très lisse
- feuilles grandes, pétiolées, ovales, à pointe recourbée, un peu ondulées, vertes et luisantes en dessus, mollement blanches-tomenteuses en dessous
- chatons précoces, gros, oblongs ou cylindriques, denses, subsessiles, à écailles velues, noirâtres au sommet
- style court
- capsule tomenteuse à pédicelle 3-4 fois plus long que la glande.
Écologie Lieux frais ou humides, dans presque toute la France ; nul dans la plaine méditerranéenne.
Répartition Europe surtout centrale ; Asie centrale et boréale.
Floraison Mars-avril.

Saule pourpre

- . Arbrisseau de 1-4 mètres, à jeunes rameaux et bourgeons lisses et luisants
- feuilles subsessiles, souvent opposées, obovales-lancéolées, aiguës, élargies et denticulées dans le haut, glabres, glauques en dessous
- chatons précoces, souvent opposés, étalés ou arqués-réfléchis, cylindriques, denses, sessiles, à écailles velues, brunâtres
- 2 étamines entièrement soudées en une seule dont l'anthère pourpre est à 4 loges
- style très court
- capsule tomenteuse, ovoïde-obtuse, sessile, à glande dépassant sa base.
Écologie Bords des eaux, dans presque toute la France ; Corse.
Répartition Europe centrale et méridionale ; Asie tempérée ; Afrique et Amérique septentrionales.
Floraison Mars-avril.

Saule à oreillettes

- Arbrisseau de 1-3 mètres, à rameaux très divariqués, anguleux, les jeunes et les bourgeons glabres ou pubérulents
- bois nu strié en long
- feuilles assez petites, courtement pétiolées, obovales à pointe recourbée, ondulées-crénelées, pubescentes en dessus, mollement tomenteuses et réticulées-bosselées en dessous
- stipules grandes, dentées
- chatons précoces, assez petites, subsessiles, les mâles ovoïdes denses, les femelles oblongs un peu lâches, à écailles velues, brunâtres au sommet
- style court
- capsule tomenteuse, à pédicelle 3-5 fois plus long que la glande.
Écologie Lieux marécageux ou tourbeux, dans presque toute la France ; nul dans la région méditerranéenne ; Corse.
Répartition Europe ; Asie occidentale et boréale.
Floraison Mars-avril.

Saule à trois étamines

- Arbrisseau de 25 mètres, à jeunes rameaux effilés, cannelés au sommet, glabres
- feuilles subsessiles, oblongues ou lancéolées-acuminées, denticulées, glabres et vertes sur les 2 faces
- chatons contemporains, grêles, cylindriques, pédoncules et feuilles à la base, les mâles plus lâches, à écailles persistantes, jaunes, glabrescentes au sommet
- 3 étamines libres, à anthères jaunes
- style court
- capsule glabre, courte, à pédicelle 3-4 fois plus long que la glande. Varie à feuilles glauques en dessous (S. amygdalina L.).
Écologie Lieux humides, clans presque toute la France.
Répartition Europe ; Asie occidentale et boréale ; Algérie.
Floraison Avril-mai.

Sorbier des oiseleurs

- . Arbre peu élevé, à bourgeons velus, non visqueux, appliqués
- feuilles imparipennées, à 11-17 folioles oblongues, dentées presque dès la base qui est obliquement échancrée d'un côté de la nervure, glabrescentes à l'état adulte
- fleurs blanches, de 6-8 mm de diam.
- calice à lobes courbés en dedans après la floraison
- 3 styles, droits, laineux à la base
- fruit petit (1 cm de diam.), subglobuleux, lisse, d'un rouge vif, acerbe à l'état pulpeux, persistant l'hiver.
Écologie Bois des montagnes, surtout siliceuses, dans une grande partie de la France ; nul dans la région méditerranéenne et clans l'ouest jusqu'au Morbihan ; Corse.
Répartition Toute l'Europe jusqu'en Islande ; Asie occidentale et boréale ; Japon.
Floraison mai-juillet ; Fructification septembre
Usages cultivée comme arbre d'ornement ; les fruits, recherchés des oiseaux, sont employés par les oiseleurs pour appâter leurs pièges.

Sureau noir

- . Arbrisseau ou arbuste de 2 à 6 mètres, à rameaux ligneux, verruqueux-grisâtres, remplis d'une moelle blanche, les jeunes brièvement hispides
- feuilles à 5-7 folioles pétiolulées, ovales-acuminées, dentées
- stipules nulles ou très petites
- fleurs blanches, un peu jaunâtres par la dessiccation, très odorantes, disposées en large corymbe plan à 5 branches principales, paraissant après les feuilles
- corolle à lobes ovales-arrondis
- anthères jaunes
- baies noires (rarement blanchâtres) à la maturité. Varie à folioles pennatiséquées, à lanières étroites (S. laciniata Mill.).
Écologie Bois, haies, ruisseaux, dans presque toute la France et en Corse.
Répartition Europe ; Caucase et région pontique ; subspontané en Algérie.
Floraison FL juin Fructification septembre
Usages Les fleurs sont employées en infusion comme sudorifiques ; l'écorce et les baies sont purgatives.

Tilleul à grandes feuilles

- Feuilles grandes, vertes-concolores sur les deux faces, glabres en dessus, mollement velues en dessous, avec les aisselles garnies de poils blanchâtres
- bourgeons velus, revêtus de 3 écailles apparentes, imbriquées, la troisième complètement embrassante
- fleurs d'un blanc jaunâtre, assez grandes, très odorantes, 2-5 par corymbe
- stigmates dressés
- fruit gros, obovoïde, velu, à parois épaisses et ligneuses, à 5 côtes très saillantes.
Écologie Bois, dans les régions de l'Est et du Midi. Très fréquemment planté dans les allées et les promenades.
Répartition Europe centrale et méridionale.
Floraison juin-juillet Fructification octobre

Tilleul à petites feuilles

- Feuilles petites, suborbiculaires, vertes et glabres en dessus, glauques et glabres en dessous, avec les aisselles garnies de poils roussâtres
- bourgeons glabres, à 2 écailles apparentes, la deuxième complètement embrassante
- fleurs d'un blanc sale, petites, à odeur faible, 5-10 par corymbe
- stigmates étalés
- fruit petit, globuleux, tomenteux, à parois minces et fragiles, à côtes peu ou point saillantes.
Écologie Bois, dans presque toute la France et en Corse. Souvent planté.
Répartition Toute l'Europe, excepté l'extrême Nord ; Sibérie.
Floraison juillet Fructification octobre

Viorne obier

Haute de un à 4 m, la viorne obier possède des feuilles lobées qui atteignent 5 à 11 cm de longueur.
Les fleurs blanches forment de mai à juillet de larges ombelles avec des fleurs centrales petites et fertiles et de grandes fleurs extérieures stériles.
Les fruits sont des baies rouges un peu malodorantes à maturité, considérées comme non comestibles, mais utilisées dans les médecines traditionnelles comme toni-cardiaques.
Adapté pour une haie taillée