Un projet à multiples dimensions

« Un arbre pour la Wallonie picarde » est un projet mobilisateur et citoyen dont l’ambition est d’activer et fédérer l’ensemble des acteurs du territoire dans un objectif commun, celui de planter un arbre par habitant à l’horizon 2025. Sur une décennie, cela représente près de 350.000 arbres plantés.

Environnementale

Le réchauffement climatique, conséquence – notamment – des émissions de gaz à effets de serre, fait peser sur les territoires des risques négatifs (aléas climatiques, bousculement des cultures agricoles, érosion de la biodiversité, risques sanitaires, dépendance énergétique, …). Pour enrayer le phénomène, ceux-ci sont invités à se mobiliser pour contribuer aux objectifs de réduction des émissions de CO² tels que fixés par l’Union européenne. De par ses vertus écosystémiques, l’arbre constitue une réponse de choix au défi climatique. En outre, « Un arbre pour la Wallonie picarde » contribue à la préservation de la qualité des sols, encourage une agriculture respectueuse de son environnement et participe à la fonctionnalité des trames écologiques.

Identitaire

La Wallonie picarde est à la croisée des chemins. Deux choix s’offrent à elle : devenir le faubourg des métropoles frontalières aux dépens de sa spécificité verte ou, au contraire, affirmer sa singularité au travers d’une identité rurale et d’une qualité paysagère fortes. « Un arbre pour la Wallonie picarde » offre au territoire l’opportunité de s’engager sur la voie de la résilience en valorisant les patrimoines et les typologies paysagères et de renforcer la perception de cette identité rurale.

Economique

Source d’emplois directs ou indirects, l’arbre est également une ressource économique durable (production de nourriture, de bois de chauffage, de matériaux pour la construction, de mobilier, …) et contribue à améliorer la rentabilité agricole tout en renforçant l’attrait touristique d’un territoire. En cela, il constitue un maillon essentiel de l’économie. « Un arbre pour la Wallonie picarde » offre le moyen de participer au développement local au sein de filières économiques.

La transversalité de la démarche s’inscrit de manière forte dans les sept axes stratégiques du Projet de Territoire Wallonie picarde 2025.