Où puis-je planter ?




Les distances de plantations doivent être respectées.

Par rapport aux limites parcellaires, le règlement général de police définit par commune les distances à respecter. Si ce n’est pas le cas, le Code rural prescrit une distance minimale de 50 cm pour les plantations basses (ne dépassant pas environ 2 m de hauteur) et de 2 m au-delà. Cela n’empêche pas un bon dialogue avec le voisinage !

Une distance suffisante entre les plants est également nécessaire. Comptez :
- 30 à 40 cm entre plants d’une haie,
- 70 cm à 1 m entre chaque rang de haie,
- 8 à 10 m entre des arbres fruitiers hautes et demi tiges,
- de 5 à 7 m pour les basses tiges,
- de 8 à 10 m entre 2 arbres têtards et arbres d’alignement.

En effet, après 5, 10 ou 20 ans, l’emprise occupée par un arbre ou une haie va évoluer. Tenez compte du développement maximal de la végétation et des racines. À prendre en compte, donc, à proximité d’un bâtiment, d’une ligne électrique ou d’une conduite de gaz. On évitera ainsi tout conflit potentiel.