Sorbier des oiseleurs

Nom latin : Sorbus aucuparia L.
Caractéristiques principales de l'espèce : Ses fruits, les sorbes, sont des baies rouges orangées très appréciées par les oiseaux, notamment les grives.

L'arbre dépasse rarement 7 mètres. Il pousse dans les bois, les forêts et les haies, dans les landes et les lieux rocheux, souvent en altitude (en moyenne montagne), sur sol léger. Floraison en mai-juin, fruits à maturité à la fin de l'été. Ces fruits persistent longtemps sur l'arbre en hiver, ce qui lui donne un intérêt décoratif indéniable, et surtout constitue une réserve de nourriture pour les oiseaux. Il peut vivre 120 ans.

Arbre fréquent en zone rurale (il servait autrefois à attirer les grives en automne, d'où son nom) et de plus en plus fréquemment planté dans les jardins urbains ou l'on apprécie sa taille réduite qui le rend peu encombrant. Les noyaux contiennent des traces d'amygdaloside (hétéroside cyanogénétique). Les sorbes peuvent être consommées crues mais leur goût âpre et acidulé décourage la cueillette humaine. Frais et avant maturité les fruits sont gouteux : ils servent alors à préparer des gelées et des confitures. Ils sont astringents et peuvent servir, en décoction, de médicament naturel contre les enrouements et les extinctions de voix.

Écologie : Bois des montagnes, surtout siliceuses, dans une grande partie de la France ; nul dans la région méditerranéenne et clans l'ouest jusqu'au Morbihan ; Corse.
Répartition : Toute l'Europe jusqu'en Islande ; Asie occidentale et boréale ; Japon.
Floraison : mai-juillet ; Fructification septembre
Usages : cultivée comme arbre d'ornement ; les fruits, recherchés des oiseaux, sont employés par les oiseleurs pour appâter leurs pièges.
Source des données : http://www.tela-botanica.org/bdtfx-nn-65277-synthese & https://fr.wikipedia.org/wiki/Sorbus_aucuparia
Utilisation en haie taillée ? : Non
Utilisation en haie libre ? : Non
Utilisation en alignements d'arbres ? : Oui
Arbre fruitier ? : Non
sorbierdesoiseleurssorbusaucuparial_sorbier-des-oiseleurs.jpg
Auteur et crédit de la photo : Thierry Pernot